Histoire de

l’hypnose

L’hypnotisme possède une histoire qui peut sembler chaotique. En effet, l’image véhiculée par la médiation des dérives, le mysticisme, les fictions romancières, la peur ont contribué à détériorer cette science.

Mais aujourd’hui en France, un changement de la perception de l’hypnose s’opère. Les points de vues sont renversés, et l’hypnose retrouve sa place en tant qu’outil efficace et efficient dans la médecine moderne.

En effet, cet outil thérapeutique s’avère être utile dans les prises en charge des pathologies lourdes. Ses performances ont été prouvées et revendiquées aussi bien dans les services de soins hospitaliers qu’en cabinet pour des suivis purement psychologiques.

De nos jours, le nombre de collaborations entre médecins et hypnothérapeutes augmente, entraînant une reconnaissance de l’hypnose comme un outil médical efficace. Si nous prenons le temps d’explorer le passé, nous constatons que depuis des milliers d’années, l’état de transe est utilisé pour apaiser, voire faire disparaître les maux physiques et psychologiques. Ces faits sont récurrents à travers l’Histoire de la médecine.

  • -6000 avant JC

    Premières traces

    Premières traces de descriptions manuscrites de guérison grâce à un état modifié de conscience
    trouvées en Mésopotamie avec un système d’écriture uniforme

  • -3500 avant JC

    En Egypte

    En Egypte, sous l’influence d’Imhotep, des temples du sommeil situés le long du Nil sont dédiés à Isis, déesse de la fertilité ayant le don de guérir les malades. Les prêtres faisaient appel à la déesse pour soigner le malade alors qu’il était plongé dans un sommeil magnétique.
    La découverte du papyrus Ebers par E. Smith est l’un des plus anciens traités médicaux qui nous soit parvenus. Il mesure plus de 20 mètres de long sur 30 centimètres de large et contient 877 paragraphes qui décrivent de nombreuses pathologies et des méthodes de soins, dont certaines relatives à l’hypnose.

  • -2700 à -1200 avant JC

    Grèce Antique

    Dans la Grèce Antique, le culte du sommeil donne naissance à des temples érigés pour le dieu de la Médecine Asclépios. Il pratiquait la médecine par les songes en guérissant les malades pendant leur sommeil et leurs rêves.
    Dans l’antiquité, les médecins pratiquent une médecine par les songes. Les temples de guérison nous font remarquer l’utilisation des suggestions hypnotiques et des patients en état modifié de conscience.

-6000 avant JC-3500 avant JC-2700 à -1200 avant JC
Contact

Vous pouvez envoyer un message. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais

Pas lisible ? Changez le texte captcha txt